Site Parinux

Groupe d’Utilisateurs de GNU/Linux et de Logiciels Libres Francilien

Accueil > L’association > Comptes rendus de réunions du CA > Compte-rendu de la réunion du CA du mercredi 11 avril 2007

Compte-rendu de la réunion du CA du mercredi 11 avril 2007

Étaient présents :

* Emmanuel Seyman
* Paul Marques Mota
* Sylvain Lhullier
* Julia Jumeau
* Sabine Lesert

Étaient excusés (procurations données à Emmanuel Seyman) :

* Laurent Destailleur
* Jean-Luc Ancey

Absents :

* Sébastien Douche
* Tomas Sechet
* Stéphane Lestage
* Olivier Ksiazenicki

La réunion a commencé à 20h15.

Compte-rendu de l’Install-Party de Pierrefitte

Paul présente le compte-rendu de l’IP de Pierrefitte-sur-Seine. Les organisateurs étaient bien organisés : ils avaient prévu un briefing et un déjeuner. Le CA tient à remercier Sabine pour avoir assuré l’accueil en même temps que les installations. La proportion d’installeurs était équilibrée par rapport au nombre d’installés : le public était peu nombreux mais en rapport avec le nombre d’installeurs et la capacité de la salle. Des conférences étaient données dans une salle à proximité ; l’EPN recevant son public habituel en même temps que l’install-party. L’install-party s’est bien déroulée et Julia a pu rencontrer Thierry Poulhès pour partager avec lui des informations sur la gestion du site web de Parinux.

Compte-rendu de l’Install-Party de Meudon

La salle était divisée en deux : les conférences et la partie IP. Emmanuel a assuré la première conférence sur le LL.

Nous avons eu quelques problèmes de logistique : il y a eu plus d’installés que d’installeurs, et plus d’installés que d’inscrits. On manquait de multiprises et nous avons eu des problèmes avec la connection internet et la sono des conférences, réglée trop forte a grandement gêné installeurs et installés, confinés dans un espace très réduit. Ces problèmes ne devrait pas se reproduire la prochaine fois. Nous avions une quinzaine de personne en permanence avec nous (environ un installeur pour deux installés).

Les problèmes qui nous étaient soumis étaient de haut niveau ; ce devrait être résolu avec la spécialisation de certains installeurs en tant que support de niveau 2, malheureusement ce n’est pas toujours possible. Julia s’inquiète du manque de support ultérieur à l’install-party, ce à quoi Paul répond qu’il a l’habitude de recommander un libraire qui peut leur conseiller un livre pour les débutants, et Emmanuel rappelle que Eyrolles nous donne quelques livres à distribuer.

Prochains événements.

Etch est sorti le dimanche de Pâques, 2007.1 le 17 avril, Ubuntu le 19, Fedora mi-mai. Tout le monde veut faire une IP avec nous, celles-ci commençant le 5 mai avec Debian, puis 12 avec Ubuntu-fr, rien le 19 (ascension), le 27 avec Claude Sung à Arcueil, le 2 juin avec Gentoomuch, le 23 avec Fedora-france.

Emmanuel organise l’IP avec Debian qui est prioritaire.

Fonctionnement du CA

Emmanuel se plaint du manque de personnes participant aux votes au sein du CA, ce qui allonge la période de vote, voire empêche de prendre une décision. Il s’étonne que la moitié du CA ne s’exprime jamais pendant les votes.

Sylvain explique qu’étant en retrait par rapport au terrain, il ne participe pas aux prises de décision sur les actions de terrain. Il estime que si les gens peu actifs démissionnent, ça implique que le CA doit être renouvelé tous les 6 mois, voire tous les trimestres, pour prendre des décisions importantes, comme la présence à la fête de l’humanité. Emmanuel répond que la frontière entre "peu importante" et "importante" est floue ou subjective. Ensuite, il faut distinguer entre la personne qui ne vote pas parce qu’elle n’a pas d’avis, de celle qui ne peut pas ou ne veut pas voter. Sylvain insiste pour que les votes soient clairement signalés sur la ml du CA. En prenant l’exemple du vote en cours, en ce qui concerne l’accès aux machines pour Matthieu Compin, et sa nomination au poste de président d’honneur, si on décide d’une période au delà de laquelle le vote est terminé, cela peut poser problème plus tard si certains contestent le vote. Jean-Luc avait suggéré de mettre une balise dans le champ sujet des mails pour identifier les votes importants.

Julia pose le problème des anciens membres du CA qui ont toujours des accès aux serveurs alors qu’ils ne sont plus actifs, Emmanuel répond que leur données doivent être déménagées s’ils ne font plus partie de Parinux. Sylvain explique que les gens qui ont une adresse email en parinux.org représentent l’association, l’adresse doit être redirigée quand ils partent.
Sylvain explique qu’à l’AFUL les adresses appartiennent à l’association. Les gens qui ont une adresse email en aful.org l’ont pour représenter l’association. Il indique que chez Parinux la politique est toute autre et pose des soucis lors du départ d’un adhérent qui utilise abondamment son adresse en parinux.org. En ce qui concerne le prolongement de la durée de vie de emails pour les anciens adhérent, il insiste sur le fait qu’il faut bien indiquer à ces personnes que durant cette période de transition ces adresses ne doivent être utilisée qu’en réception de courriels et non en émission.

Emmanuel pose le problème de la durée des votes, Paul propose 3 jour en s’appuyant sur le RI, et explique qu’il faut considérer les jours ouvrables au lieu des jours ordinaires, sinon ça pose problème pour les décisions à prendre en fin de semaine ou pendant les jour fériés. Sylvain propose de fixer une deadline stricte ; pour les sujets importants de contacter les
administrateurs un par un si nécessaire, et de leur imposer de donner procuration quand ils sont absents. Sabine propose de fixer un quorum. Sylvain s’inquiète des gens qui sont actifs avant d’être élus, mais ne peuvent plus contribuer une fois élu ; Emmanuel répond que des gens ont toujours été inactifs. Sylvain indique que pour les votes important, on peut exiger un quorum et appeler les gens un par un, malheureusement ceux-ci ne sont pas toujours joignables, même par téléphone.

Groupes de travail Parinux.

Sabine propose de faire le point sur les activités de Parinux, en rédigeant un courriel pour voir ceux qui sont actifs ou pas. Emmanuel trouve ça lourd ; les GdT Parinux sont assez informels, le rapport peut tenir en quelques lignes sur une page web. Le GdT géographie est en panne, bien que des gens soient intéresses, donc Emmanuel propose la dissolution de la ml pour reporter les discussions sur la ml adhérents ou linux. Julia souhaite que Jean-Jacques Perrufel s’occupe d’une page sur notre site web (précisant les logiciels et matériels nécessaire). En ce qui concerne le groupe devel, les supports de conférence doivent être migrés à partir de l’ancien site web.

Les achats

Emmanuel rapporte son achat de disque dur pour oups d’environ 350Go, qui a coûté environ 80€. Julia raconte ses démarches pour l’achat de t-shirts, et demande si les t-shirts doivent servir en interne, ou s’il doivent être vendus. Le coût de fabrication des T-shirts dépend de la technique employée (sérigraphie ou transfert ou autre). Notre logo actuel a beaucoup de couleurs et des couleurs en dégradé, ce qui rend la méthode de reproduction par sérigraphie impossible. Le coût par transfert reste onéreux pour un nombre restreint. Emmanuel propose de changer de logo ; Julia raconte que le logo actuel raconte trop de choses à la fois (tour eiffel, roller, etc), d’après des spécialistes. Julia montre une ébauche du nouveau logo fait par Thierry, Pouilhès et nous parle de la boutique de Laurent Sakka. Emmanuel demande à Julia d’envoyer le lien vers l’essai de logo (travail de Thierry accessible dans son espace personnel) sur la ml du ca.

Le site web, dolibarr, trac, les différents wikis

Emmanuel se plaint (avec Julia et Sylvain) que les adhérents ne puissent publier de textes (à part dans leur espace personnel). En effet, des projets de documents (Jabber, logiciels en médecine, logiciels du groupe géographie) ne peuvent aboutir tant que les adhérents n’ont pas la possibilité d’écrire en mode brouillon. Julia souligne qu’actuellement, le mode brouillon est visible par tous ; ce problème ayant été corrigé depuis par Sébastien.
Paul raconte son installation d’un mediawiki protégé en lecture sur le serveur de Parinux, et Julia précise qu’elle s’en sert pour transférer les documents encore actuels du wiki.parinux.org (wiki ouvert à tous et aux robots de recherche). Julia souhaiterait que les adhérents s’en servent mais le support LDAP n’est pas activé en ce moment. Les plaquettes de l’ancien wiki sont utiles par contre, Emmanuel les imprimant régulièrement. (Elles sont reportées dans le nouveau wiki).

Sylvain résume les problèmes avec le site :
- est-ce que les problèmes du site sont critiques ?
- est-ce qu’on peut continuer à dépendre de Sébastien pour programmer
seul le site, et sinon qui peut reprendre sa place ?
- est-ce qu’on a une solution de rechange ?
Paul indique que l’installation sur troll2 n’a pas été documentée ; Julia raconte qu’elle est satisfaite globalement du site puisque, selon elle, il n’y manque qu’une gestion des droits, ce qui est possible de réaliser. Sur une question de Sylvain, Julia répond que Thiérry est la seule personne prête à travailler sur le site global. Emmanuel suggère de demander à Odile
Bénassy, mais Paul lui indique que, à sa connaissance, elle n’a travaillé que sur des applications python, pas sur plone.
Sylvain se demande si Sébastien est capable de déléguer l’administration du site, Emmanuel pense qu’il a tous les droits, mais n’en est pas sûr.
Sylvain se pose aussi la question de savoir si le site web est sous l’autorité du CA et non sous celle de Sébastien, il s’inquiète de la manière dont on pourrait confier à Thierry la gestion d’une partie de l’infrastructure de nos serveurs, Julia répond qu’il n’est pas aussi expérimenté que Sébastien, mais qu’elle a eu un bon contact humain. Sabine suggère d’inclure d’autres personnes dans la gestion du serveur web, ce à quoi Emmanuel acquiesce.Sylvain se dit choqué par le fait que le CA ne maîtrise pas l’informatique de Parinux, Julia expliquant que c’est sans doute un problème de manque de temps de la part de Sébastien. Julia propose de songer à payer une société de service pour nous apprendre plone, mais Sabine et Emmanuel s’y opposent.
Sylvain propose de donner quelques droits à Thiérry, proposition qui est adoptée. Emmanuel se propose pour en parler avec Sébastien, et avoir une délégation des droits d’administrateur sur lui et Thiérry ; il insiste pour que les adhérents puissent avoir le droit d’écrire des articles.

Emmanuel rapporte l’état de l’installation de dolibarr, dont on n’a plus de nouvelles depuis la réunion du bureau chez Laurent. Paul indique qu’il a eu des contacts avec Laurent, mais qu’il a manqué un mail ou deux.

Emmanuel raconte l’avancée du projet d’installation d’un gestionnaire de bugs avancés, Paul lui répond qu’il y en a déjà un sur trac.firstjeudi.org.

Emmanuel raconte la situation à propos des wikis de l’association, mis en place à l’origine pour éviter de taper du code html. Il s’interroge sur la pertinence de ces wikis, sachant que quasiment tous les autres services web sur le serveur ont une interface wiki. Julia indique qu’elle n’a pas réussi à les trouver.
Sylvain s’interroge sur les sauvegardes, Emmanuel répond qu’il suppose que Sébastien s"en occupe. Julia raconte qu’on pourra inciter les gens à contribuer sur le wiki fermé une fois qu’il peuvent y écrire et fermer l’ancien ; elle ajoute que la migration des données de l’ancien wiki n’est pas terminée ; Emmanuel insiste pour simplifier le nombre de wikis et il pense aussi aller simplifier les mailing-lists en éliminant celles qui ne sont pas actives.

Points divers.

Julia parle des install-partys, et de leur côté services divers ; elle propose de les spécialiser sur un thème précis. Paul lui répond que c’est ce qu’on faisait avant avec les conférences et les ateliers à l’époque où Olivier Ksiazenicki s’en occupait ; Julia précise que ce sont alors des ateliers.

Paul propose de faire le point sur l’organisation du stand à Paris Capitale du Libre. Emmanuel présente l’organisation mise en place par l’ASS2L l’année dernière et cette année au palais des congrès Porte Maillot : ce sera plus grand, ça se passera sur deux jours au lieu d’un et ça concernera l’Europe, Emmanuel ayant raté la réunion de préparation de l’événement, Thierry Stoher
l’a informé un peu plus tard que Parinux allait organiser des démonstrations de linux.
L’année dernière, il y avait des conférences et on était un peu entre nous, de plus, c’était très orienté entreprise, Paul et Emmanuel pensent que ça fait un bon contrepoint à nos activités à la Fête de l’Humanité. La préparation de cet événement est repoussée après l’Install-Party Debian.

Julia demande si Parinux participera aux RMLL. Emmanuel avait pensé faire un don de 500€, comme chaque année, il en parlera sur la ml du CA une fois le trésorier revenu.

Emmanuel fixe la prochaine date de réunion avant Paris Capitale du Libre, le mercredi 6 juin ; Sabine indique qu’elle sera très certainement indisponible à cette époque, et Emmanuel lui rappelle de prévenir le CA et de donner procuration.

La réunion se termine vers 21h45.

Agenda du libre

en Île-de-France

Tous les évènements d’Île-de-France sur l’agenda du libre