Site Parinux

Groupe d’Utilisateurs de GNU/Linux et de Logiciels Libres Francilien

Accueil > L’association > Comptes rendus d’AG > Compte rendu de l’Assemblée Générale Ordinaire du samedi 10 janvier (...)

Compte rendu de l’Assemblée Générale Ordinaire du samedi 10 janvier 2004

14h - Salle A1 - Cité des Sciences et de l’Industrie

Ordre du jour

  • Approbation ou rejet du rapport moral
  • Approbation ou rejet du bilan financier
  • Débat sur l’évolution de l’association
  • Participation financière aux RMLL 2004
  • Label Association d’Éducation Populaire
  • Honorer les personnes méritantes et extérieures à l’association
  • Validation des dépenses courantes
  • Questions diverses

Membres actifs présents

  • Jean-Luc Ancey
  • Loïc Bernable
  • Laurent Borrini
  • Matthieu Compin
  • Alain Coron
  • Frédéric Couchet
  • Laurent Destailleur
  • Sébastien Douche
  • Alix Guillard
  • Olivier K
  • Claude Koehler
  • Bernhard Krieger
  • Dariusz Krupa
  • Nicolas Le Flohic
  • Sylvain Lhullier
  • Laurent Martelli
  • Didier Métral
  • Sébastien Moal
  • Caroline Mroz
  • Emmanuel Parrou
  • Raphaël Pasquier
  • Ludovic Pénet
  • Jean-Jacques Perruffel
  • Laurent Pierre
  • Giancarlo Pilisi
  • Laurent Rathle
  • Thomas Sechet
  • Emmanuel Seyman
  • Frédéric Sillam
  • Nicolas Sulek
  • Hervé Suvigny
  • Stéphane Teletchéa
  • Jean Theze
  • Julio Vasques
  • Rhydwen Volsik
  • Nicolas-Yves Xiberas

Membres actifs représentés

  • Sylvain Bergé, représenté par Laurent Martelli (procuration transmise par Giancarlo Pilisi)
  • Guy Decarpentrie, représenté par Giancarlo Pilisi
  • Julien Delange, représenté par Alix Guillard
  • Vincent Haverlant, représenté par Ludovic Pénet
  • Sébastien Huart, représenté par Sylvain Lhullier
  • Landry Minoza, représenté par Hervé Suvigny
  • Anne Nicolas, représentée par Matthieu Compin
  • Patrick Oliviero, représenté par Giancarlo Pilisi
  • Thomas Pedoussaut, représenté par Matthieu Compin
  • Nicolas Steinmetz, représenté par Alix Guillard

Validité de l’AG

Le nombre de membres actifs présents à jour de leur cotisation 2003 est de 36, le nombre de membres actifs représentés à jour de leur cotisation 2003 est de 10. Le nombre total de votants est donc de 46.

En 2003, Parinux comptait 113 membres actifs à jour de leur cotisation. L’article 11 des statuts indique que l’assemblée générale doit être composée d’au moins un quart des membres actifs pour délibérer valablement. Un quart des membres actifs représentant 29 membres, l’assemblée générale peut donc délibérer valablement.
Présentation

Après ce décompte des votants, l’AG débute à 14h15. L’ordre du jour est présenté par Matthieu Compin.

Un tour de table de présentation est effectué. Nous notons la présence de l’association la Gaule (LUG 91) représentée par son président Christian Bac et son secrétaire Gwenael Pellen.
Nous avons ensuite procédé suivant l’ordre du jour.
Approbation ou rejet du rapport moral

Le rapport moral 2003 est présenté par Matthieu Compin, président de l’association (14h30).

Après cet exposé, l’assemblée générale adopte le rapport moral à l’unanimité des membres actifs présents et représentés. Quitus est donc donné au président (15h05).
Approbation ou rejet du bilan financier

Le bilan financier 2003 est présenté par Laurent Rathle, trésorier de l’association (15h08).

Après cet exposé, l’assemblée générale adopte le bilan financier à l’unanimité des membres actifs présents et représentés. Quitus est donc donné au trésorier (15h13).
Débat sur l’évolution de l’association

Matthieu Compin introduit le débat sur l’évolution de l’association (15h15) : que souhaitons nous faire de notre énergie et de nos sous sur cette année 2004 ? Il a indiqué les projets qu’il comptait que Parinux entreprenne :

  • JLLE (Journées du Logiciel Libre dans l’Education),
  • Install-party à la mediathèque d’Antony,
  • Fête de l’internet,
  • Install-party + conférences du 5 juin,
  • RMLL,
  • Salon éducation,
  • Possibilité d’organiser une install-party familiale.

Un appel à projet est lancé à destination des membres. Le message passé est le suivant : le conseil d’administration (CA) (ainsi que d’autres membres actifs) organise des événements (salon, IP etc), mais les initiatives peuvent venir des membres. Si un membre souhaite un coup de main dans son école, a des contacts pour une IP etc, il est le bienvenu.

Rhydwen Volsik fait état de projet sur son lycée concernant l’équipement en samba-édu pour la période février/mars.

Thomas Sechet fait le point sur les Samedis du Libre (SDL). Les SDL se déroulent le 3ème samedi du mois dans la cyber-base de la Villette, il s’agit de conférences/atelier à destination d’un public hétérogène, les sujets sont donc souvent des initiations. Depuis le départ de contributeurs importants (notamment Charles), les SDL sont en perte de vitesse et recherchent une nouvelle énergie. Un appel est donc lancé à un volontaire pour gérer ce beau projet.

Olivier K indique que les ateliers vont être relancés avec l’EPN du 3ème arrondissement de Paris. Un appel est lancé à la fois à destination d’intervenants potentiels et à destination du public : les participants peuvent indiquer des sujets qui les intéressent, ce qui pourrait donner des idées à d’autres qui ne pensaient pas pouvoir être intervenant.

Sylvain Lhullier indique que les conférences ont été relancées cet automne dans les locaux de l’association Le Relais Ménilmontant qui est publiquement remerciée de son accueil chaleureux. Un appel est lancé pour de nouvelles conférences.

Une discussion s’engage sur le sujet des JLLE et de Libre en fête. Faut-il fusionner ces deux manifestations ? La réponse qui se dégage est que ces deux événements peuvent jouer de synergies en restant programmés sur les mêmes dates, mais doivent apparaître distinctement.

L’idée est ensuite soulevée d’avoir des bannières "publicitaires" pour des logiciels Libres (OpenOffice.org, Mozilla, GIMP etc) à disposition des sites web qui souhaitent promouvoir le Libre. Une autre idée a été proposée de faire des pancartes grand format pour habiller les stands lors des salons. Ces propositions ont été replacées dans le cadre du groupe de travail "Support de com" et les membres intéressés ont été invités à rejoindre le groupe.

Globalement, une volonté est affichée de communiquer plus et mieux sur les événements Parinux et sur les fondements du Libre.

Sébastien Douche indique la création d’une fédération de clubs locaux d’utilisateurs d’OpenOffice.org. Il propose la création d’un club local sur Paris à laquelle les membres de Parinux intéressés à la question pourraient participer.

La Gaule a rappelé certains de ses projets pour 2004 (install-party etc) et a invité Parinux à collaborer.

Pause (16h20-16h50)
Participation financière aux RMLL 2004

Ludovic Pénet rappelle le concept des Rencontres Mondiales du Logiciels Libre (RMLL) qui auront lieu cette année à Bordeaux du 6 au 10 juillet 2004 sur le campus de l’ENSERB. Il s’agit de conférences sur le thème du Libre, cet événement est organisé uniquement par les associations du Libre avec le soutien financier des collectivités territoriales. Il lance un appel à bonnes volontés pour aider à l’organisation de l’événement ainsi qu’un appel à conférenciers. Il indique aussi que le soutien financier des associations est capital : cela permet d’être indépendants et cela permet d’obtenir plus d’aides publiques.

Parinux avait contribué à hauteur de 350 euros pour l’édition 2003. L’assemblée générale donne son accord pour une valeur incluse dans une fourchette de 350 à 400 euros. Le CA décidera d’une somme précise.

Matthieu Compin souhaite organiser un voyage en groupe (car, SNCF etc) pour permettre de réduire les coûts de transports. Ce serait aussi l’occasion que Parinux participe financièrement à ce voyage Paris-Bordeaux-Paris et contribue ainsi aux RMLL. Matthieu indique qu’il souhaite donc en rester à 350 euros de financement.
Label "Association d’Éducation Populaire"

Matthieu Compin présente le label "Association d’Éducation Populaire" auquel Parinux pourrait prétendre (17h05). Il indique qu’un tel label permettrait de rassurer certains de nos interlocuteurs quant au sérieux de l’association. Il existe sans doute d’autres labels, mais celui-ci semble bien nous correspondre.

Pour prétendre à ce label, l’association doit répondre à un certain nombre de critères. La plupart ne pose pas de problème, mais deux sont en opposition avec les statuts :

  • "Les mineurs de 16 à 18 ans peuvent participer à l’assemblée générale et peuvent être élus au conseil d’administration, mais pas au bureau." Ceci est un détail technique qui nécessiterait une modification des dits statuts, mais qui ne trouve pas d’opposition parmi nos membres.
  • "L’association doit être [...] gérée démocratiquement." Sylvain Lhullier indique qu’un CA coopté n’est pas une gestion démocratique. Frédéric Couchet signale que les statuts ont été votés démocratiquement et que cette gestion a donc été librement choisie par les membres, mais il pense que le ministère n’aura pas le même point de vue que lui.

L’assemblée donne le feu vert au CA pour qu’il étudie les conséquences d’un tel label et pour qu’il tente de voir (par exemple avec d’autres associations comme Scidéralle) s’il est possible de l’obtenir. Un changement de statuts est pour le moment écarté.

Honorer les personnes méritantes et extérieures à l’association
Sylvain Lhullier indique que Parinux n’a pas de possibilité de remercier certaines personnes méritantes non membres de Parinux mais qui aident régulièrement aux activités de l’association (17h20). Les statuts ne prévoient pas de membres honorifiques. Sylvain propose donc de permettre au CA d’inviter ces personnes à être membres actifs de Parinux et à les exonérer de cotisation (le CA ayant toute autorité sur le règlement intérieur qui fixe les modalités et les sommes de cotisations).

L’exemple est donné de conférenciers réguliers.

La proposition suivante est soumise au vote : "L’assemblée générale autorise le CA à prendre les dispositions nécessaires à l’exonération de cotisation pour des personnes ayant rendu service de manière répétée à l’association ; ces personnes devront n’avoir jamais été membre de Parinux (sauf par ce même mécanisme d’exonération). Cette exonération devra être proposée par le CA à l’assemblée générale et validée par celle-ci."

L’assemblée générale adopte cette proposition à l’unanimité des membres actifs présents et représentés.

Le nom de Thierry Stoehr est proposé par le CA. L’assemblée générale adopte son exonération de cotisation pour 2004 à l’unanimité des membres actifs présents et représentés. Le CA invitera donc Thierry Stoehr à rejoindre l’association, s’il le souhaite, et sera exonéré de cotisation 2004.
Validation des dépenses courantes

Sylvain Lhullier indique que, pour le moment, la moindre dépense demande à être validée par un vote préalable du CA (17h35). Il estime nécessaire que certaines dépenses courantes (photocopie, achat de CD vierges etc) puissent être validées dans l’urgence dans le cas d’événements (salon, IP etc).

Diverses discussions ont lieu quant aux personnes autorisées à valider les dépenses, quant à une somme limite, quant aux situations le nécessitant. Il en ressort que l’assemblée générale donne l’aval au CA pour modifier le règlement intérieur pour permettre au président de valider une dépense avec une somme maximale.
Questions diverses

Frédéric Couchet demande au CA la position officielle de l’association sur la société Ryxéo d’Éric Seigne.

Sylvain Lhullier indique que, à titre personnel, il ne trouve rien à redire tant que la GPL est respectée, licence sous laquelle est placé AbulÉdu, mais que le CA de Parinux n’a pas débattu de la question et n’a donc pas de réponse à apporter pour le moment. Une réponse sera donnée lors de la prochaine réunion du CA.

L’ordre du jour épuisé, l’assemblée générale est close à 17h50.

Une réunion du conseil d’administration s’est ensuite tenue.

Sylvain Lhullier, secrétaire

Agenda du libre

en Île-de-France

Tous les évènements d’Île-de-France sur l’agenda du libre